Adieu sterilet, bonjour la neige …

20 novembre 2018

Non classé

Bonjouuuur ! Comment ca va ce matin ? Rien ne va comme il faut chez nous mais comme je suis une experte en reorganisation de derniere minute, tout va bien se passer. Je t’explique ca tout de suite !

 

Aujourd’hui c’est le grand jour : celui ou mon uterus et moi on va dire adieu au vilain sterilet. Si tu as bien suivi, c’est mardi dernier que le Cheri a prononcé le fameux « oui ». Il est rentré du travail avec un bouquet de fleurs magnifiques. Jusque la rien d’exceptionnel, Monsieur est un grand romantique très attentionné qui passe régulièrement la porte avec des fleurs sans aucune raison, juste comme ca. Alors il m’a surprise quand, après me les avoir offertes il m’a demandé « tu ne veux pas savoir pourquoi je t’offre des fleurs ? ». Je n’ai même pas su quoi lui répondre alors je l’ai juste regarde et il m’a dit avec un grand sourire « je suis prêt pour qu’on ait un bébé ». Tu imagines mon émotion ! Pour tout te dire, j’ai l’oeil humide et le coeur serré chaque fois que j’y pense.

Connaissant les délais d’attente des gynécologues de ma région, j’ai appelé le centre de maternité le plus proche de chez moi des le lendemain matin. J’y ai consacré une bonne partie de la matinée, et chaque fois j’avais droit a « Désolée le docteur machin ne prend plus de nouvelle patiente » ou « oui bien sur le docteur truc peut vous recevoir en janvier. 2020″. Pour le cinq ans j’étais sous pilule donc ca a ete beaucoup plus simple, j’ai arrêté de la prendre en septembre et hop en decembre il faisait son nid. Pour cette grossesse c’est beaucoup plus compliqué, je ne peux pas enlever ce sterilet pourri toute seule, et tant qu’il est la bah y a pas de bebe. Je n’ai pas lâché, j’ai continué a appeler, des gynécologues indépendants cette fois. Et je suis tombée sur cette perle rare de secrétaire qui m’a dit « mardi prochain 13h ca vous irait ? ». Je ne te connais pas Mme la secretaire du Docteur P. mais si tu passes par la saches que je t’aime jusqu’à la lune aller retour . Une toute petite semaine a patienter et je serai enfin libre.

 

Cette journée etait donc super importante pour moi. En me couhant hier soir j’avais le sourire aux levres et le stress des veilles de rentrée. La nuit a ete agitée, j’ai fait des rêves dans lesquels j’étais en retard parce que j’avais loupé mon réveil. Et bien je te le donne en mille : j’ai vraiment loupé mon réveil. Je me suis levée a l’heure a laquelle le 5 ans aurait du être en train d’accrocher manteau bonnet et écharpe au porte manteaux de l’école. Eh merde. Moment de panique. Bon comme je te le disais je me debrouille pas mal en reorganisation de dernière minute alors j’ai envoyé un message a une maman de l’école lui demandant de prevenir la maîtresse de notre panne de reveil et de l’informer de notre arrivée a 11h30, juste avant la cantine. Et je me suis recouchee. Le 5 ans est sorti du lit a 8h30 (preuve qu’elle lui a fait du bien cette grasse matinée improvisée lui qui se lève a 7h30 tous les jours dimanches inclus), avec sa tete des bons jours, ce qui est assez rare en ce moment pour le souligner, et son sourire a triplé de volume quand je lui ai annoncé qu’il n’irait pas a l’école ce matin. Au final ca tombait bien il avait besoin d’un nouveau manteau alors on a pris un petit déjeuner, une douche et on est partis faire du leche vitrines rien que tous les deux. Ca lui a fait enormement plaisir et a moi aussi, il a été super sage et cooperatif et on a passé un bon moment (et en plus on a trouvé son manteau).

 

Toutes les bonnes choses ayant une fin, je l’ai déposé a l’école le coeur un peu lourd et je suis rentrée. Le temps de me changer il etait deja l’heure de partir chez le Docteur P. avec quand meme une certaine appréhension. Je ne la connaissais pas celle la et puis je ne savais pas si c’était douloureux le retrait d’un sterilet. Et si elle m’annoncait que ce n’était pas possible une grossesse? Si elle était brute ou qu’elle me charcutait? En plus de ça mes règles qui me rendaient visite de façon mega aleatoire depuis la pose du sterilet étaient arrivées ce matin. Comme par hasard. Bref pas le choix, il fallait que j’y aille. Je l’ai a peine rencontree que toutes mes peurs concernant le Docteur P. se sont envolées. Elle a la tete de la bonne copine, un grand sourire et elle est super douce. Elle ne me juge pas quand je lui parle de mon IVG et me retire le sterilet en moins d’une minute et sans aucune douleur. Elle me prescrit de l’acide folique en m’expliquant pourquoi elle le fait et une prise de sang pour controler mon taux de fer, ma tyrroide et mon immunite ou non a la toxoplasmose. Et elle me dit que mon col est parfait et qu’elle espère me revoir tres vite pour le suivi de ma grossesse.

 

Je sors de la aux anges, libérée et super émue. Ca y est, je peux avoir un bébé ! Et comme un signe du ciel qui me donne son feu vert, il neige. Tu connais la serie Gilmore Girls ? Si tu connais pas files tout de suite sur Netflix et rattrapes ton retard. Bref dans Gilmore Girls la neige est speciale pour Lorelai qui peut meme la sentir arriver. Eh bien je ne peux pas la sentir arriver mais le neige compte aussi beaucoup pour moi. Je suis comme une enfant quand il neige, je pourrais la regarder tomber pendant des heures. Et la, a l’nstant précis ou je sors libérée de chez le Docteur P. , il neige.

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Notrefuturnidamourachtelail... |
Noel en famille a la Toussu... |
Aupaysdespoupeessanyeux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Missmamankiwi
| Pigcafe7
| L'histoire de mon cœur